24 septembre 2007

Quand ça ne veut pas ...

Moi et la technologie, une longue histoire ! Non pas que j'y sois réfractaire, bien au contraire, mais j'aurais tendance à penser que c'est elle qui est réfractaire à moi. Il est vrai que je ne sais toujours pas me servir correctement de mon radio-réveil, que mes appareil électroménagers se doivent d'être basiques afin déviter tout drame et ne parlons même pas de l'ordinateur, qui est une source intarrissable de problèmes ! Je sais pas moi, mais il doit y avoir un truc !

Le dernier exemple en date : les consignes. Les petites galeries commerciales des supermarchés sont équipées de consignes permettant de se débarrasser de ses paquets quelques temps. Personnellement, j'adore le principe (si ce n'est que j'ai tendance à oublier que j'ai d'autres sacs à porter et que donc, je me retrouve avec plein de sacs dans les mains, se cognant contre mes jambes, et me faisant plein de bleus mais bon là n'est pas la question.) Me voici donc l'autre jour en pleine séance de shopping. Je pose mes sacs dans le casier et prends mon ticket, jusque là rien de plus normal. Mais quand j'ai voulu récupérer mes affaires, le casier ne voulait pas s'ouvrir. J'ai passé 5 bonnes minutes à essayer de récupérer mon sac, jusqu'à ce qu'une employée ouvre la consigne, plus de force que de gré.
Pas découragée pour autant, je continue mon shopping et dépose mes affaires dans une autre consigne. Et là, impossible de trouver mon ticket, sésame indispensable pour ouvrir le casier. Arf, le problème est de taille ! Comment je vais expliquer ça moi ? Je sens les problèmes arriver gros comme une maison. Donc, je commence par intercepter une femme qui s'occupe de l'entretien et lui mime le fait que ça ne s'ouvre pas et que c'est le bordel. Alors elle me dit quelque chose que bien entendu je ne comprends pas ! Et là, une gentille dame me fait signe de la suivre et va expliquer mon problme à l'accueil. A partir de là, j'ai quelque peu perdu le fil : mobilisation générale ; l'employé de l'accueil appelle son responsable qui appelle lui-même une autre personne etc. Enfin bref, après ce ballet incessant, le responsable de la sécurité arrive, me fait signe de le suivre et ouvre mon casier. Ouf ! Un remerciement spécial à la dame qui m'a accompagnée tout au long de ces pérégrinations, tout en m'expliquant une petite dizaine de fois que je devais garder le ticket (nan sans blague, je n'y aurais pas pensée seule!) Enfin bref, tout est bien qui finit bien, mais je n'ai jamais été aussi stressée par une séance de shopping !

Tout ça pour dire que moi et la technologie, on n'est pas en bons termes et qu'à chaque fois que je me frotte de trop près à elle, les problèmes ne sont jamais loin ! Sans parler du fait qu'à chaque fois que je vais au supermarché du coin je ne passe pas inaperçue : ça va des grands signes de la main en passant par les petits sourires en coin...

Posté par asaliah37 à 10:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Quand ça ne veut pas ...

Nouveau commentaire